Politique : Europe & Macronisme

Comprendre qu'est-ce que le Macronisme

  • Je suis un grand père fatigué

    Cette lettre devrait être collée sur les panneaux d'affichage lors des prochaines élections présidentielles .

    Il est regrettable que ce texte soit anonyme , mais rien de ce qui y est dit ne me choque.
    Beaucoup le pense dans notre génération, mais personne n'avait prie la peine de le consigner par écrit...!

     j'ai 79 ans et Je suis fatigué.

    Lire la suite

  • Vers un Front populaire en 2022

    Issu de l'article du 14 mai sur Bd Voltaire

    Michel onfrayNous étions nombreux à penser que le mouvement des gilets jaunes ne disparaîtrait pas sans laisser de traces et qu’il se métamorphoserait en « autre chose ». En revanche, personne n’avait imaginé ce que pourrait être cette autre chose.

    C’est donc qui aura été à l’origine de cette métamorphose. En créant la revue Front populaire, qui vise à rassembler des souverainistes/populistes de droite, de gauche, d’ailleurs et de nulle part autour d’une revue dont le premier numéro paraîtra en juin. Cette revue, qui sera un « mook » (formule hybride à mi-chemin entre magazine et livre, précise Le Figaro), aura pour objectif d’élaborer un programme qui pourrait être utilisé par un candidat à l’élection présidentielle de 2022 ; un candidat qui pourrait représenter les souverainistes et les populistes des deux bords.

    Lire la suite

  • Michel Onfray lance une revue !

    Avec ses amis, Michel Onfray a décidé de créer une revue pour penser les jours “d’après”. Son nom: FRONT POPULAIRE. Les auteurs: d’anciens élus, des gilets-jaunes, des enseignants, des juristes, des journalistes, des démographes…

    Voir le Front Populaire de Michel Onfray

    Front populaire

  • Jean-Dominique Michel, "Anatomie d’un désastre"

     

    Le Genevois est depuis 30 ans l’un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique. Il a travaillé nuit et jour ces dernières semaines pour comprendre ce qui nous arrive. Interview grand format par ATHLE.ch et PHUSIS.ch Philosophie. A écouter absolument avant de vous faire votre propre idée de la crise que nous vivons. Nous sommes loin du discours paranoïaque-critique du faux Suisse Marc-Edouard Nabe.

  • COVID19, comparaison mondiale

    Tableau, en chiffres bruts, du jeudi 9 avril 2020 :

    Mondial au 200409

    Remarque principale : Le taux de décès Francais est le plus grand (13.25% pour 12.67% en Italie et 3.43% aux USA)

    Sources : https://coronavirus.politologue.com/

  • Raz-de-marée conservateur au Royaume-uni

    Selon les premières estimations à la sortie des bureaux de vote, le parti mené par le Premier ministre britannique Boris Johnson remporte une victoire écrasante : 368 sièges contre 191 pour le parti travailliste. Il faut remonter à 1935 pour trouver un résultat aussi mauvais de la gauche britannique.

    Boris johnson

    Le profil psychologique de Jeremy Corbyn n’a évidemment pas aidé le parti travailliste. On sait que de nombreux électeurs traditionnels de gauche ont refusé de prendre le risque d’amener cet homme au 10 Downing Street. Trop dangeureux. Et de récents soupçons d’antisémitisme n’ont pas arrangé ses affaires.

    Résultat : le Brexit est de nouveau d’actualité, puisque toute la campagne de Boris Johnson s’est orientée autour de ce thème. Les négociations vont donc reprendre entre la perfide Albion et Bruxelles.

    Il faut bien évidemment voir également dans ce résultat impressionnant de la droite britannique un geste fort du peuple qui veut que l’exécutif en finisse avec les atermoiements autour du Brexit. Les appels à “revoter” ont fini de convaincre les électeurs qu’il était temps d’envoyer un signe fort : il est plus que temps d’appliquer la décision populaire issue des urnes, il faut maintenant sortir de l’Union européenne.

    Hugo Rouet (La lettre patriote)

     

  • Attention ! Le roi a sorti sa dame et ses tours…

    Le gouvernement avance ses pièces pour la PMA

    EchecIl faut prendre au sérieux le jeu de dames juridique qui se joue en haut lieu. Le roi a sorti sa dame et ses tours. Ce n’est plus Schiappa qui parle, c’est Belloubet. Dire que Buzyn a « dérapé » récemment, c’est oublier que la provocation et le dérapage font partie du néoparler manié de main de maître par la gauche libertaire dont le Président est l’héritier. Le camp progressiste avance ses pions avec sûreté. Voici un vade-mecum à « marteler » (verbe orwellien) pour l’action à venir.

    Lire la suite

  • Mobilisation contre la PMA sans Père

    TOUS A LYON LE 12 septembre

    A PARIS  LE   6  Octobre

                                                                                                                                                         (voir agenda)

    Même combat pour le 6 Octobre, 70% des français étaient "Gilets Jaunes sympathisants" en décembre 

    ... avant les dérapages et surtout les manipulations en tous genres.

    Les GJ n'auront jamais une structure ni une coordination, trop divers, voir opposés, mais le mouvement laisse une trace indélébile dans tous les commentaires politiques  d'actualité et dans l'histoire de notre pays.

    Comme en 68, ils ont perdu ...
    mais dans le fond ils ont gagné (la souffrance d'un peuple), retrouver une démocratie participative, etre considérés, garder ses racines face au mondialisme sauvage, souffrance des territoires abandonnes et des familles, surtout malaise généralisé d'une France qui receherche ses racines  etc...

     

    Lire la suite

  • La récession est a nos portes

    Art de Boulevard Voltaire

    Lingots d orLe lingot d’or a coté 44.049 euros à Londres, ce vendredi 23 août, tandis que les Bourses continuent de chuter. L’énarque politiquement correct Alain Minc avoue que « [ses] certitudes sur l’économie s’effondrent » et ne trouve rien de mieux, dans Le Figaro du samedi 24 août, que d’implorer un nouveau Keynes ou Friedman pour nous sortir miraculeusement d’affaire alors que nous l’avons déjà trouvé depuis longtemps avec le courageux, humble et génial Maurice Allais, qui a été rejeté et même moqué par les médias. Alain Minc n’hésite même pas à manger publiquement son chapeau en recommandant l’immobilier, l’or et l’art comme placement !

    Lire la suite

  • Il faut recréer une véritable droite avec l’alliance des partis de droite

    Pour Boulevard Voltaire, Paul-Marie Coûteaux revient sur les raisons de son départ des Amoureux de la France et annonce qu’il rejoint le Parti chrétien-démocrate aux côtés de Jean-Frédéric Poisson.

    Couteaux jm

    Après avoir conseillé Nicolas Dupont-Aignan pendant sa campagne européenne, vous rejoignez le Parti chrétien-démocrate présidé par Jean-Frédéric Poisson.
    Pourquoi avoir fait ce choix ?

    Lire la suite

  • L’immigrationnisme du pape François

    Salvini dénonce l’immigrationnisme du pape François en s’appuyant sur le cardinal Sarah !

     

    Ce samedi 18 mai, sur la grande place du Dôme de Milan, en compagnie des principaux leaders de la droite nationale européenne, Matteo Salvini a étrillé le pontificat immigrationniste du pape François. Non pas seulement avec des arguments politiques, mais en s’appuyant sur les analyses des plus hauts théologiens et dignitaires de l’Église catholique.

    Lire la suite

  • Le 26 mai, les Français ont le feu nucléaire entre les mains !

    Malheureusement, de nombreux Français semblent l’ignorer. Mais, le 26 mai prochain, à l’occasion des élections européennes, c’est le feu nucléaire qu’ils auront entre leurs mains par bulletin de vote interposé.

    Lire la suite

  • Avec l'Europe, on marche sur la tête

    Calibrage des abricots : une drôle de marmelade !

    Par Marie Delarue du Boulevard Voltaire

    Les abricots

    Ça vous intéresse, vous, le calibrage des abricots ? Pour moi, ce qui compte est qu’ils soient mûrs, juteux, goûteux. Quand je mange un abricot, je n’ai pas envie qu’il ressemble à une pomme verte et acide, alors qu’il fasse 5 cm de diamètre ou qu’il ait le volume d’un œuf de caille est le cadet de mes soucis !

    J’ai tort. L’important, disent les ronds-de-cuir qui se tirebouchonnent le cervelet pour fabriquer de la norme, c’est le calibrage. Pas grave qu’on importe des tonnes de fruits verts qui peuvent passer trois semaines dans le compotier sans songer à rosir, des trucs qui vous fabriquent des rides au coin des yeux et de la bouche avant de vous ravager l’estomac : ce qui compte, c’est les mensurations !

    Il n’y a là rien de nouveau, pensez-vous. Voilà belle lurette, en effet, que nos fruits et légumes passent sous la toise : tomates, pommes, asperges, poireaux, rien ne dépasse. Les poules aussi doivent avoir le fondement calibré. D’ailleurs, je ne doute pas qu’on nous en fabrique un jour qui pondent des œufs cubiques. Ce sera plus facile à ranger dans les boîtes…

    Mais revenons aux abricots. C’est la Confédération paysanne qui pousse un coup de gueule. Elle est le seul syndicat, dit-elle, à s’être opposé à l’extension de la norme de calibrage et d’emballage à la vente directe. J’explique : jusque-là, les producteurs qui vous proposaient leur surplus au bord des routes n’y étaient pas soumis. Désormais, Interfel (l’interprofession de la filière fruits et légumes) leur impose des conditions équivalentes à la vente sur les marchés, ce qui va obliger les récoltants à « s’équiper en matériel de calibrage coûteux et [à] sceller tous les abricots à confiture dans des emballages fermés », dit la Confédération paysanne dans son communiqué. Et de souligner que « ces obligations, qui ont un intérêt en circuit long mais pas en vente directe, ne sont le fait ni du législateur français, encore moins de la Commission européenne, mais bien de l’interprofession », c’est-à-dire « des autres syndicats agricoles, pourtant prompts à dénoncer le “poids des normes” ».

    Lire la suite