Vincent LAMBERT : Alfred DREYFUS de l'euthanasie

Dans les heures qui viennent un handicapé , pauci- réactionnel , dans un  état stable , sans traitement ,hormis un apport hydrique et alimentaire de base doit être mis a mort .
 
Vincent LAMBERT doit être euthanasié .                                
 
Patient " prisonnier hospitalier " fermé  à clef dans sa chambre du CH de REIMS  et dont la vie est entre les mains d'un seul homme : un médecin le Dr SANCHEZ qui trahit la plus sacrée des injonctions du serment d'Hippocrate : de respecter la vie en voulant supprimer cette alimentation de base et" l'endormir" (Il nous trahit tous , médecins et soignants,qui avons prêté serment de suivre ces règles de respect de la vie des patients )
 
Mensonges et informations partiales ou incomplètes manipulent l'opinion .
 
Qui parle de l'état médical  réel de VINCENT, de  l'injonction faite à la FRANCE par le comite ONUsien des droits des personnes handicapées de ne pas le mettre à mort  , comme handicapé profond , mais dans un etat stable.
 
C'est une euthanasie administrative:  Il y a un acharnement idéologique et non un acharnement thérapeutique  comme on voudrait faussement le présenter , y compris ceux qui manipulent une loi aux contours flous (dont son législateur Mr LEONETTI )
 
Un transfert dans un établissement adapté avec des soins appropriés à son état, résoudrait immédiatement cette affaire.
 
Soignants , malades , familles ,nous devons crier partout et fort :
 
J'ACCUSE ! avec espoir que la vérité et l'humanité sauveront la vie d'un  innocent .
 
 
Dr André ORLUC  Médecin- Pharmacien-Gériatre
 
 
 
Vous devez être connecté pour poster un commentaire