Infos locales

Que se passe t-il en 2607 ?

L'enjeu des élections à Montélimar

L'ancien Maire,  dans un communiqué, alerte sur les enjeux des prochaines élections.
Permettez-moi d'alerter à mon tour, les électeurs, sur la réalité de la gestion de Franck REYNIER.
Non pas sur son bilan désastreux que tout le monde connaît, (abandon du centre ville, facture de son projet l'Envol, ...) mais sur son comportement révélateur, durant ces dernières semaines.

  1. Non respect de la Loi, avec :
    - son refus d'organiser un conseil municipal, malgré l'obligation qui lui en a été faite par la demande de  8 conseillers,
    - son interprétation du terme "sans délai" de l'article 1 de l'ordonnance du 1er avril qui précise "Le maire informe sans délai et par tout moyen les conseillers municipaux des décisions prises", comme la décision 2020.03.28D du 24 mars, ou encore la décision 2020.03.34D du 16 avril, qui sont portés à notre connaissance le 05 mai 2020, (plus de 6 semaines pour les plus anciennes)
  2. Mensonges récurent et de plus en plus gros, avec :
    - l'annonce le 17 avril, photo à l'appui, de l’imminence de la distribution de masques, alors que la commande sera signée le 23 avril, pour une livraison, au mieux le 11 mai
    - le choix d'une EURL lilloise (capital de 1 500 € et aucun rapport d'activité), pour la fabrication des 70 000 masques, qui finalement seront Chinois,
    - EURL qui devient filiale d'un grand groupe Belge, possédant 4 usines de production dans le monde,
    - Grand groupe Belge, (capital de 18 600€), en déficit chronique depuis sa création, (-162 448 € en 2018) , un endettement énorme (-341 025 € en 2018), mais surtout un effectif équivalent temps plein de 2,3 personnes
  3. Copinage, avec :
    - la décision URGENTE 2020.03.34D du 16 avril, soit 1 semaine avant les commandes de masques, de signer une convention avec la SCI LE VENTOUX de participation aux coûts d'équipements, avec son copain monsieur Christophe LAPIERRE gérant également de la SARL qui commercialise des Porches. 
  4. Tricherie électoraliste, avec :
    - sa démarche d'agir seul, sans s'encombrer du conseil municipal, paraître quoi qu'il en coûte, en photo dans l'action, laisser les conseillers élus dans le "commentaire" par non information ou mensonges, montre que Franck REYNIER est aux abois.
    - Peut-être a t-il peur que soit mis au premier plan des faits qui entraîneraient sa mise en examen ?

Lettre ouverte au Maire de Montélimar

  1. EN PREAMBULE (communique-du-7-mai.pdf)


Le 17 avril 2020, le Maire de Montélimar bouclait son document de propagande « informations municipales », avec en page 11, sa photo en train de distribuer des masques à la population.

Il ajoutait que 70 000 masques étaient commandés et que leur distribution allait « être fourni à chaque habitant de l’agglomération dans les jours qui viennent », donc autour du 23 avril !!

Tenant compte du décret du 1er avril, malgré son refus illégal de tenir un conseil municipal virtuel, monsieur REYNIER nous informe, par mail, le 05 mai 2020 des décisions qu’il a pris tout seul, depuis début avril.

Nous constatons donc :

  • qu’il décide le 23 avril 2020 de passer commande de 70 000 masques de protection lavables pour une livraison le 11 mai 2020.
  • qu’il décide le 28 avril 2020 de conclure une commande de 130 cartons de 6 flacons de gel hydro-alcooliques, pour une livraison 5 jour ouvrés à réception de commande, soit au mieux le 6 mai 2020.
  • qu’il décide le 28 avril 2020 de conclure une commande de 10 000 masques chirurgicaux, pour une livraison au plus tard le10 mai 2020.

Alors monsieur REYNIER, comment pouviez vous annoncer dans votre document de propagande électoral du 17 avril, que tout avait été fait en matière de commande,
si ce n’est que pour tromper les électeurs ?

Lire la suite

Les 'anciens' comprendront, les moins de 50 ans, pas sûr...

1958

 Je suis instituteur, il gèle à pierre fendre, je jette des seaux d'eau dans la cour de récré pour que les élèves puissent faire des glissoires. Tout le monde est content ! On prolonge les récrés.

2018

Je suis directeur, la cour est verglacée, je demande aux ouvriers de l'école de jeter du sel de déneigement sur toute la cour. Tout le monde est content ! On abrège les récrés extérieures.

Lire la suite

Le Maire sortant de Montélimar, cherche à se refaire une santé

Le Maire sortant de Montélimar, 3eme à l'issue du 1er tour, cherche à se refaire une santé aux frais du contribuable

Dl du 200416

Dauphiné Libéré du 16 avril 2020

 

Voici le texte que nous avons envoyé pour le Montélimag :

Il est indécent et scandaleux de constater qu'un Maire sur le point d'être battu aux élections municipale, utilise la pandémie pour se présenter comme le seul actif et donc de promouvoir sa campagne électorale.
Prévenu très tardivement, nous exigeons la parution de notre article, afin de faire connaître à nos électeurs la réalité du groupe majoritaire à la mairie.
Nous nous réservons le droit de porter plainte pour non respect du code électoral.

Résultat des Européenne dans l'Ardèche

Mieux qu'en France : 23.39% pour le RN et 19.01% pour LREM

 

Rn bardella

Photo AFP/Bertrand GUAY                          Jordan Bardella sort grand vainqueur

Un tour d'horizon en Ardèche s'avère prometeur pour les municipales :

Lire la suite

Résultat des Européenne dans la Drôme

Mieux qu'en France : 23.35% pour le RN et 20.52% pour LREM

 

Rn bardella

Photo AFP/Bertrand GUAY                          Jordan Bardella sort grand vainqueur

Un tour d'horizon en Drôme s'avere prometeur pour les municipales :

Lire la suite

Les "Jeunes" s'amusent

Portes-lès-Valence/Etoile-sur-Rhône: des tracteurs volés puis incendiés

Photo Le DL/Daniel DESPESSE

Photo Le DL/Daniel DESPESSE

Dans la nuit du samedi 25 mai au dimanche 26 mai, vers 5 heures, quatre tracteurs ont été volés à Portes-lès-Valence et Beauvallon. Les individus, au volant de ces engins agricoles, ont commis plusieurs dégâts au fil de leur périple nocturne sur les communes de Portes-lès-Valence, Etoile-sur-Rhône et Beauvallon.

Un véhicule et des panneaux de signalisation ont été endommagés, des arbres fruitiers ont été couchés... Un tracteur, qui a percuté un mur a été abandonné sur place quelques instants après le vol. Au moins deux autres engins ont été incendiés dans des champs.

Au total, les dégâts s'élèvent à plusieurs centaines de milliers d'euros. Des constatations ont été effectuées sur place par les policiers nationaux et les gendarmes. Les investigations se poursuivent.

Par le Dauphiné Libéré du 26 mai 2019

Guet-apens à Valence, quartier Fontbarlettes

Quartier Fontbarlettes : les pompiers et les policiers ont bien failli tomber dans un guet-apens

-
La police de Valence est en charge de l'enquête.

La police de Valence est en charge de l'enquête.

Lire la suite